Cirad

Nicolas BRICAS

Ouvrages

 

BRICAS N., TCHAMDA C., MOUTON F. (dir.), 2016. L'Afrique à la conquête de son marché alimentaire intérieur. Enseignements de dix ans d’enquêtes auprès des ménages d’Afrique de l’Ouest, au Cameroun et du Tchad. Paris, AFD, collection « Études de l’AFD », n° 12, 132 p.

Le présent document est le résultat de l’étude sur les marchés alimentaires intérieurs en Afrique de l’Ouest, au Cameroun et au Tchad. Elle a été menée à l’initiative de l’AFD, par le Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD), l’Observatoire économique et statistique d’Afrique subsaharienne (AFRISTAT) et les instituts nationaux de statistique de neuf de ces pays. L’étude est une première synthèse des données sur la consommation alimentaire issues de vingt-huit enquêtes nationales sur les conditions de vie des ménages, menées entre 2001 et 2011 sur un échantillon cumulé de 224 000 ménages.  Bien que ces enquêtes aient été menées avec des méthodologies différentes et des nomenclatures de produits plus ou moins détaillées, l’ensemble de leurs résultats fournit une image de l’alimentation de la région étudiée qui va parfois à l’encontre des idées reçues. Ces résultats révèlent d’abord l’importance considérable du marché intérieur comparé à celui destiné à l’exportation. Ce marché est nettement dominé par les produits locaux et régionaux et est devenu un véritable moteur du développement agricole. Il se partage environ à parts égales entre le marché urbain et le marché rural. La consommation alimentaire des ruraux est désormais largement dépendante du marché, même si l’autoconsommation subsiste de façon significative. La consommation alimentaire des villes se caractérise par une forte dépendance vis-à-vis du riz et du blé importés, avec des situations contrastées selon les pays. Ces produits de base représentent cependant moins du tiers du budget alimentaire des ménages urbains. Les produits animaux, les autres produits de sauce, et les produits sucrés totalisent les deux tiers des dépenses et sont largement dominés par les produits locaux et régionaux. Un tel résultat nuance la vision d’une Afrique dépendante de l’extérieur pour se nourrir. L’analyse de l’origine des aliments consommés révèle l’importance du secteur agroalimentaire local en plein développement, dominé par l’artisanat et les PME, qui connectent l’offre agricole locale aux marchés alimentaires des villes. L’analyse de la consommation des différentes viandes dans la région, y compris les viandes sauvages, révèle une forte hétérogénéité des situations. La comparaison des enquêtes similaires menées à plusieurs années d’intervalle au Cameroun, indique des tendances d’évolution éclairantes pour prévoir les évolutions futures. [pdf en ligne gratuit sur le site de l'AFD]

 

 

BRAND C., BRICAS N., CONARE D., DAVIRON B., DEBRU J., MICHEL L. et SOULARD C.T., 2017. Construire des politiques alimentaires urbaines. Concepts et démarches. Versailles, Editions Quae, 160 p.

Porté par les industries agroalimentaires, le système alimentaire dominant actuellement n’est pas durable. Les études et les expertises se multiplient pour en montrer les limites en termes d’usage des ressources, de distanciation, de santé, d’équité, d’emploi etc… Face à ces constats, des acteurs publics ou privés se mobilisent et l’on voit émerger des initiatives où les « gouvernements urbains » apparaissent comme de plus en plus actifs et puissants.

Écrit par un collectif de chercheurs, cet ouvrage décrit les cadres conceptuels existants pour une démarche d’analyse des politiques alimentaires urbaines, au croisement des concepts de système alimentaire et de ville durable. Il constitue une base de travail pour identifier des questions de recherche, en relation avec les initiatives des gouvernements locaux urbains, au Nord et au Sud. Il est issu des travaux menés au sein d’Agropolis International dans le cadre du programme Surfood (Sustainable urban food systems) ainsi que d’une recherche-action menée en appui à Montpellier Méditerranée Métropole pour la construction de sa politique agroécologique et alimentaire.

Les auteurs s’adressent aux scientifiques et aux experts qui analysent et accompagnent les politiques alimentaires urbaines. Les experts de politiques locales dans leur globalité trouveront également un intérêt à la lecture de l’ouvrage. [Ouvrage broché 35 €, pdf en ligne gratuit sur le site de Quae]

ALBERT S., BRICAS N., CONARE D., DEBRU J., FOURNIER S., MISRAHI A., MOITY-MAIZI P. (Eds.), 2016. Actes de la journée des innovations pour une alimentation durable - JIPAD 216. Montpellier,Montpellier SupAgro, Cirad, Chaire Unesco Alimentations du Monde, 117 p.

Cet ouvrage rassemble les études menées sur des innovations pour une alimentation durable par les participants de la promotion 2015-16 du mastère spécialisé "Innovation et Politiques pour une Alimentation Durable" (IPAD) de Montpellier SupAgro et du Cirad. Ces analyses ont été présentées et discutées lors de la 2e journée des innovations pour une alimentation durable (Jipad) du 7 avril 2016 à Montpellier. Les innovations étudiées sont regroupées en cinq chapitres : 1. Initiatives collectives ; 2. Innovations accessibles pour tous ; 3. Valorisation des déchets ; 4. Systèmes de production agricole innovants ; 5. Innovations institutionnelles.[Texte intégral]

CONARE D., HAON L., BRICAS N., FOURNIER S. & CHAMUSSY G. (Eds.), 2015. Actes de la journée des innovations pour une alimentation durable - JIPAD 2015. Montpellier, Montpellier SupAgro, Cirad, Chaire Unesco Alimentations du Monde, 135 p.

Cet ouvrage présente les travaux d'analyse d'innovations techniques et/ou organisationnelles pour une alimentation durable réalisés par les étudiants des Promotions 2014-15 des formations d'Ingénieurs de Spécialisation et de Mastère de Spécialisation "Innovations et Politiques pour une Alimentation Durable". Ces analyses ont été présentées et discutées lors d'un atelier organisé à Montpellier le 3 avril 2015. Elles étéaient regroupées en quatre thèmes : 1/ Les systèmes de production ; 2/ Les relations entre producteurs et consommateurs ; 3/ L'approvisionnement alimentaire des villes ; 4/ La valorisation des déchets. [Texte intégral]

 

BRICAS N. & DELANDE B., 2015. C'est pas de la tarte. Gratin d'expressions comestibles. Montpellier, Les éditions toutes cuites. 67 p.

Un dictionnaire illustré avec plus de 300 mots relatifs à la nourriture employés dans des expressions populaires françaises. [en voir un peu plus]

Tarif : 10 € + 3 € de frais de port.

Commandes par chèque à l'ordre de Benjamin Delande à envoyer à : Les éditions toutes cuites, 4bis rue d'Obsen, 34090 Montpellier

 

ESNOUF C., RUSSEL M. & BRICAS N. (Eds), 2013. Food System Sustainability. Insight from DuALIne. Cambridge University Press. 312 p. 

As western-style food systems extend further around the world, food sustainability is becoming an increasingly important issue. Such systems are not sustainable in terms of their consumption of resources, their impact on ecosystems or their effect on health and social inequality. From 2009 to 2011, the duALIne project, led by INRA and CIRAD, assembled a team of experts to investigate food systems downstream of the farm, from the farm gate, to consumption and the disposal of waste. Representing a diverse range of backgrounds spanning academia and the public and private sectors, the project aimed to review the international literature and identify major gaps in our knowledge. This book brings together its key conclusions and insights, presenting state-of-the-art research in food sustainability and identifying priority areas for further study. It will provide a valuable resource for researchers, decision-makers and stakeholders in the food industry.

Foreword; Introduction; 1. Context: new challenges for food systems; 2. Consumption and consumers; 3. Carbon footprint and nutritional quality of diets in France; 4. Food systems; 5. Industrial organisation and sustainability; 6. Urbanisation and the sustainability of food systems; 7. Losses and wastage; 8. International trade, price volatility and standards for sustainability; 9. Elements for a foresight debate on food sustainability; 10. A critical panorama of methods used to assess food sustainability; Conclusion; References; List of abbreviations; List of duALIne experts; Index.

 

ESNOUF C., RUSSEL M. et BRICAS N., 2011. Pour une alimentation durable. Réflexion stratégique duALIne. Paris, Editions Quae, 288 p.

L'ouvrage détaille les résultats de DuALIne, exercice de réflexion mené par le Cirad et l'Inra sur la durabilité de l’alimentation dans les pays développés et en développement, face aux nouveaux enjeux. La réunion d’acteurs publics, privés et des chercheurs a permis de dresser un état des lieux des connaissances sur les points clefs de l’alimentation, au regard de ses impacts sur l’environnement, la santé, l’économie et la société, dans un contexte de changements globaux. La question des systèmes alimentaires mondiaux a jusqu'alors été essentiellement traitée du point de vue de la production. Aujourd'hui, la durabilité de ces systèmes est interrogée. L’« alimentation durable » est en effet sans conteste un thème majeur pour les années à venir. L’aval des filières, de la sortie du champ à l’assiette du consommateur, doit maintenant être analysé à cet égard. Le défi est d’assurer à la population une alimentation répondant à ses besoins qualitatifs et quantitatifs dans un contexte de développement durable tant dans les pays industrialisé qu'au Sud. Cette question intègre à la fois la capacité à assurer la satisfaction des besoins vitaux et le développement du système alimentaire mondial en respectant les piliers du développement durable : environnement, santé, équité sociale et économie.

L’Inra et le Cirad ont mobilisé les experts académiques, institutionnels et privés du secteur pour étudier les tendances d’évolution des systèmes alimentaires dans le monde, du point de vue de leurs effets sur les piliers du développement durable. La réflexion menée au sein de l’étude « Durabilité de l’alimentation face à de nouveaux enjeux » (duALIne) a permis de dresser un panorama des évolutions des systèmes alimentaires et d’identifier les points critiques afin de dégager des axes de recherche pour de futurs programmes.

L'ouvrage est téléchargeable en entier ou par chapitre. Résumé exécutif de 12 pages.

 

 

UHDER C., BRICAS N., ZOUNGRANA B., THIRION M.C., ROY-MACAULEY H., MARAUX F., KONATE G., BARIS P., DEMAY S., de RAISSAC M., BOIRARD H., REMY P., SIMON D., 2011. Les cultures vivrières pluviales en Afrique de l'Ouest et du Centre. Elements d'analyse et propositions pour l'action. Paris, Editions de l'AFD, Coll. A Savoir n°6, 192 p.

La hausse des prix agricoles mondiaux en 2008 a révélé la fragilité de la sécurité alimentaire dans nombre de pays en développement. Les populations pauvres dans les pays d’Afrique subsaharienne en sont les premières victimes. Les cultures vivrières pluviales peuvent jouer un rôle particulier sur ce continent via l’approvisionnement des marchés régionaux, l’accroissement des revenus des agriculteurs et la création d’emplois dans les zones rurales. S’inscrivant dans les dynamiques régionales initiées en Afrique de l’Ouest et du Centre, l’AFD, le CIRAD et le FIDA ont lancé trois études pour i) cartographier les bassins de production et de consommation vivriers de la zone, ii) identifier les apports de la recherche sur ces filières et iii) analyser les pratiques des projets vivriers.

Le présent ouvrage est la synthèse de ces travaux menés avec des centres de recherche et d’expertise régionaux africains (AGRHYMET, CORAF). Il fait un état des lieux des connaissances sur les principales filières vivrières de la région : riz, maïs, manioc, mil-sorgho, igname, arachide et niébé. Des pistes restent à creuser pour renforcer les dynamiques en place : comment appuyer les métiers d’intermédiation ? Comment développer l’approche régionale de ces filières afin de diffuser les bonnes pratiques, d’élargir les marchés, de favoriser les synergies ? Quel rôle (re)donner à la recherche dans l’appui à ces filières ? Comment lever la contrainte de financement qui apparaît tout au long de la chaîne ? Cet ouvrage vise à donner les éléments de décryptage du fonctionnement et des enjeux auxquels sont confrontées les filières vivrières de cette région.

[Texte intégral pages 1 à 100] [Texte intégral pages 100 à 195

 

VAGNERON I. et BRICAS N. (Eds), 2010. Le commerce équitable en question.  Numéro thématique de la revue Cahiers Agricultures, Vol 19 (HS1), 63 p.

● Daviron B. : Le commerce équitable, à la croisée des chemins ● Maldidier C. : Les relations entre "Artisans du Monde" et les producteurs des pays du Sud : une éthique relationnelle est-elle envisageable ? ● Gateau M. : Le changement d’échelle du commerce équitable : une réalité empirique ●  Chohin-Kuper A. & Kemmoun K. : De la théorie à la pratique : le commerce équitable de l’huile d’olive au Maroc ● Becchetti L. & Gianfreda G.L’impact du commerce bio-équitable sur la santé des producteurs marginalisés au Kenya ● Daniel M., Bricas N. & Sirieix L. : L’intérêt pour les petits producteurs fonde-t-il la consommation de produits équitables ? ●  Tagbata D. & Sirieix L. : L’équitable, le bio et le goût. Quels sont les effets de la double labellisation bio-équitable sur le consentement à payer de consommateurs ? ● de Ferran F. : Les motivations des acheteurs de produits issus du commerce équitable : des tendances différentes selon les caractéristiques de l’individu ● Galtier F. & Diaz Pedregal V. : Le développement du commerce équitable peut-il conduire à une réduction des injustices ?

[Numéro en libre accès]

 

BROUTIN C. et BRICAS N., 2006. Agroalimentaire et lutte contre la pauvreté en Afrique subsaharienne; le rôle des micro et petites entreprises. Paris, Ed. du Gret, 128 p.

Cette étude analyse le rôle et les contraintes des micro et petites entreprises agroalimentaires dans la sécurité alimentaire et la réduction de la pauvreté et des inégalités. Elle formule des propositions pour une plus grande contribution de ce secteur à ces objectifs stratégiques. Elle propose des méthodes et indicateurs pour rendre plus explicites les critères de lutte contre la pauvreté dans les projets qui tendent encore trop souvent à n'y contribuer qu'implicitement.

[Texte intégral]

 

BRICAS N., PICHOT J.-P. et WACK A.-L. (Eds), 2004. L'alimentation des villes du Sud. Numéro thématique de la revue Cahiers Agricultures. Vol 13 (1), 171 p. 

● B. Hervieu : Nourrir les villes sans les paysans ? ● B. Lesaffre : L‘alimentation des villes : de nouveaux défis pour la recherche ● N. Bricas & P.A. Seck : L‘alimentation des villes du Sud : les raisons de craindre et d‘espérer ● L. Temple & P. Moustier : Les fonctions et contraintes de l‘agriculture périurbaine de quelques villes africaines (Yaoundé, Cotonou, Dakar) ● B. Maire & F. Delpeuch : La transition nutritionnelle, l‘alimentation et les villes dans les pays en développement ● Le Danh Tuyen, Le Bach Mai, M. Figuié, N. Bricas, B. Maire, M.C. Dop, Nguyen Dinh Chung & Nguyen Cong Khan : Évolution de la consommation alimentaire et de l‘état nutritionnel des populations urbaines au Vietnam au cours des vingt dernières années ● M. Ba Diao : Situation et contraintes des systèmes urbains et périurbains de production horticole et animale dans la région de Dakar ● M. NDienor, C. Aubry : Diversité et flexibilité des systèmes de production maraîchers dans l‘agglomération d‘Antananarivo (Madagascar) : atouts et contraintes de la proximité urbaine ● A. Fleury, J. Laville, S. Darly & V. Lenaers : Dynamiques de l‘agriculture périurbaine : du local au local ● F. Jarrige : Les mutations d‘une agriculture méditerranéenne face à la croissance urbaine : dynamiques et enjeux autour de Montpellier ● M. Padilla, M. Frem, E. Godart, S. Haddad & D. Tanriverdi : Contribution du secteur informel à l‘approvisionnement en produits laitiers des villes méditerranéennes : le cas de la Tunisie, du Maroc, du Liban et de la Turquie ● G. Duteurtre : Normes exogènes et traditions locales : la problématique de la qualité dans les filières laitières africaines ● M.H. Dabat, S. Razafimandimby, B. Bouteau : Atouts et perspectives de la riziculture périurbaine à Antananarivo (Madagascar) ● F. Lançon, O. Erenstein, A. Touré & G. Akpokodje : Qualité et compétitivité des riz locaux et importés sur les marchés urbains ouest‐africains ● S. Dury, J.C. Medou, D. Foudjem Tita & C. Nolte : Limites du système local d‘approvisionnement alimentaire urbain en Afrique subsaharienne : le cas des féculents au Sud‐Cameroun ● E. Cheyns, N. Bricas, A. Aka : Attentes de qualité et structuration des filières alimentaires : la segmentation du marché urbain des huiles de palme rouges en Côte d‘Ivoire ● P. Moustier, I. Vagneron, Bui Thi Thai : Organisation et efficience des marchés de légumes approvisionnant Hanoi (Vietnam) ● I. Wade, H. David‐Benz, J. Egg : Information et régulation des filières maraîchères au Sénégal ● G. Sarter : Entre beldi et roumi : préférences des consommateurs urbains et production de poulets au Maroc ● C. Cerdan, R. Ndjouenkeu, K. Mbayhoudel : Valorisation des productions vivrières : place et rôle dans le développement économique des savanes d‘Afrique centrale ● C. Konkobo‐Yaméogo, Y. Chaloub, A. Kergna, N. Bricas, R. Karimou, J.L.Ndiaye : La consommation urbaine d‘une céréale traditionnelle en Afrique de l‘Ouest : le fonio ● A. Bichard, S. Dury, H. C. Schönfeld, F. Motau, T. Moroka, N. Bricas : La consommation urbaine des céréales traditionnelles dans la province du Limpopo (Afrique du Sud) Les attentes des consommateurs constituent‐elles des opportunités pour les petits producteurs ? ● J.M. Cour : Peuplement, urbanisation et transformation de l‘agriculture : un cadre d‘analyse démo‐économique et spatial.

 [Numéro en libre accès]

 

CHEYNS E. et BRICAS N., 2003. La Construction sociale de la qualité des produits alimentaires ; le cas du soumbala, des céréales et des viandes sur le marché de Ouagadougou au Burkina. Montpellier, Cirad, Série Alimentation, Savoir-faire et Innovations en Agroalimentaire en Afrique de l'Ouest, 82 p.

L'urbanisation rapide en Afrique de l'Ouest favorise le développement d'un secteur artisanal de transformation et de commercialisation des produits agricoles locaux. Si les consommateurs de ces produits ont des attentes différentes en matière de qualité, ils partagent la même préoccupation : celle de la qualité sanitaire des produits et de leur conformité à des normes de fabrication. Des études menées à Ouagadougou sur les céréales, les viandes et le soumbala ont permis de cerner la façon dont se construit la qualité des produits alimentaires.

[Texte intégral]

 

NDOYE F., DIOP A.S., SOKONA K., BROUTIN C., CHEYNS E., BRICAS N. et NDIAYE J.L., 2001. Evolution des styles alimentaires à Dakar. Montpellier, Cirad, coll. Alimentation, savoir-faire et innovations agroalimentaire en Afrique de l'Ouest. 62 p.

Une étude sur l'évolution des pratiques alimentaires urbaines a été réalisée à Dakar au Sénégal, dans le cadre du projet de recherche Alisa (Alimentation, savoir-faire et innovations agroalimentaires en Afrique de l'Ouest). L'identification des styles alimentaires en milieu urbain dakarois a permis de mettre en évidence les différentes pratiques des ménages, les changements apparus au cours de ces cinq dernières années et les difficultés auxquelles les ménages sont confrontés pour accéder à une meilleure alimentation. La crise économique que traverse actuellement le Sénégal a conduit les populations urbaines et plus spécifiquement les femmes à élaborer diverses stratégies pour satisfaire leurs besoins alimentaires. La dévaluation du franc Cfa et le coût des denrées alimentaires ont fait apparaître de nouveaux comportements au détriment parfois de la qualité nutritionnelle pour les plus démunis : diminution du nombre de repas dans les familles, recours à la restauration de rue... ainsi que de nouvelles pratiques sociales qui se heurtent aux valeurs et aux normes véhiculées dans le passé. Aujourd'hui, toutes les couches de la population sont obligées de s'adapter et d'adopter de nouveaux comportements pour assurer leurs besoins alimentaires. Les changements qui s'opèrent paraissent davantage subis que souhaités et essentiellement régis par des facteurs économiques.

[Texte intégral]

BRICAS N., 1998. Cadre conceptuel et méthodologique pour l'analyse de la consommation alimentaire urbaine en Afrique. Montpellier, Cirad et FAO, 47 p.

Le présent document a été élaboré dans le cadre du Programme sous-régional « Approvisionnement et distribution alimentaire des villes de l’Afrique francophone » de la FAO (projet GCP/RAF/309). Il a servi de document de référence pour le séminaire sousrégional organisé dans le cadre de ce Programme par la FAO et l’ISRA à Dakar en avril 1997.

Il s’adresse à un public non spécialisé concerné par l’approvisionnement et la distribution alimentaire des villes (décideurs, agents de développement, responsables de municipalités, de marchés, de chambres de commerce, organisations professionnelles, associations de consommateurs, entreprises de transformation agro-alimentaire, de commerce ou de distribution, étudiants, etc.). Il a donc été volontairement rédigé dans un langage simple, accessible à des nonspécialistes scientifiques de ces questions, dans la perspective d’en réaliser une adaptation sous forme de matériel pédagogique utilisable pour des formations.[Texte intégral]

THUILLIER-CERDAN C., BRICAS N., 1998. La consommation et la distribution alimentaire à Cotonou (Bénin). Montpellier, Cirad et FAO, Coll. Aliments dans les villes, 43 p.

Cette étude de cas vise à décrire et analyser comment s'organise la distribution alimentaire à Cotonou en fonction de la dynamique des styles alimentaires. L'hypothèse centrale de cette étude est que l'organisation de la distribution alimentaire urbaine ne peut être réduite à la seule fonction de rendre les aliments accessibles dans un espace étendu et dense de population. La structuration des circuits de distribution est en effet liée au statut des différents produits dans la consommation et aux pratiques alimentaires des consommateurs.

Cette étude, structurée en trois parties, présente d'abord les principales caractéristiques des styles alimentaires des Cotonois, présente ensuite les caractéristiques et modes de fonctionnement des différentes structures de distribution et analyse enfin les relations entre les styles alimentaires et l'organisation des structures de distribution par l'identification de leur perception par les consommateurs.

[Texte intégral]

BERTHAUD J., BRICAS N. et MARCHAND J.L. (Eds), 1998. L'igname, plante séculaire et culture d'avenir : actes du séminaire international, Cirad, Inra, Orstom, Coraf, 3-6 juin 1997, Montpellier, Cirad, Montpellier, France, Cirad, Inra, Orstom, Coraf, Coll Colloques, 453 p.

L'importance de l'igname est considérable pour les régions intertropicales. Elle est cultivée en Afrique, en Asie, en Océanie et en Amérique latine, et sa production atteint près de 30 millions de tonnes par an. Ce cédérom propose un ensemble original de documents de références sur l'igname : plus de 3 300 références bibliographiques, des textes de références reproduits intégralement (plus de 2 000 pages) et des statistiques des pays producteurs (1962-1998). Ces informations seront particulièrement utiles aux opérateurs du développement, aux étudiants et aux chercheurs.

 

ODEYE-FINZI M., BEROT-INARD T., BRICAS N. et SAHORES J., 1996. Des machines pour les autres ; vingt ans de technologies appropriées : expériences, malentendus, rencontres. Paris, France, FPH, coll. Dossier pour un débat n° 57, 235 p.

Qu’est ce qu’une technologie appropriée ? Est-ce " une technologie maîtrisable, à dimension humaine, respectueuse des hommes et de l’environnement, reproductible localement et permettant d’augmenter l’autonomie des pays en voie de développement "? Est-ce "la prise en compte de l’utilité sociale réelle qui différencie une véritable technologie appropriée d’un produit qui ne s’adapte qu’aux seules lois de la demande et du marché"? Finalement, comme il est nécessaire de s’adapter à la demande et au marché, pour gagner en efficacité dans la diffusion des techniques, la technologie appropriée existe-t-elle vraiment ? Ou alors n’était-elle pas uniquement "un échange, ce plaisir, cette volonté commune que cela aille mieux, et en même temps, ce temps de prendre le temps ensemble"? Le terme "appropriée" n’a t’il pas un double sens, une technologie pouvant être appropriée à une opération, c’est à dire apte à résoudre un problème, mais non appropriable par les gens à qui elle est proposée car ne pouvant pas globalement les satisfaire? et donc finalement peu appropriée? Et les gens du nord, et les gens du sud, que viennent-ils chercher dans ce transfert de technologie ? Est-ce la technique, l’objet qui est prédominant ou est-ce le lien avec d’autres hommes et femmes différents que l’on va chercher ou que l’on accepte de recevoir ? Accepte t’on de s’expatrier pour se rendre utile auprès de plus "démunis" ou pour vivre l’aventure et sortir de son propre malaise, de sa routine sclérosante ? Accepte t’on l’implantation locale d’un projet pour "enrichir" sa propre communauté ou pour assouvir personnellement un désir de puissance, sa soif de liberté ou de connaissance d’espaces inconnus ?

[Texte intégral de l'ouvrage - 1] [Texte intégral de l'ouvrage - 2]

SAUTIER D., ODEYE M., BRICAS N., ODEYE-FINZI M., FAURE J. et MUCHNIK J., 1989. Mil, maïs, sorgho ; Techniques et alimentation au Sahel. Paris, France, L'Harmattan, Coll. Alternatives Rurales, 171 p.

La décennie des années 80 marque pour l'Afrique sahélienne à la fois une aggravation du déficit céréalier et du fardeau de la dette extérieure. Dans ce contexte, le thème de la valorisation des céréales locales rencontre un intérêt nouveau. " Nous tenterons de situer les recherches entreprises et les expériences acquises à l'intérieur de ce triangle de la valorisation : valorisation économique, valorisation technologique, valorisation culturelle. Il s'agira de comprendre les raisons techniques, économiques et culturelles des réussites et des échecs... " Les auteurs nous proposent une analyse des produits et des comportements alimentaires, des procédés de transformation et des filières économiques, avec une approche qui éclaire différemment la problématique de la valorisation des céréales locales.

[Larges extraits sur Google Book]

 

BRICAS N., COURADE G., COUSSY J., HUGON P. MUCHNIK J. (Eds.), 1985. Nourrir les villes en Afrique sub-saharienne. Paris, France, L’Harmattan, Coll Villes et entreprises, 421 p.

● Introduction par Philippe Hugon

1- Le miroir sans tain : ● Hugon P. : Dépendance alimentaire et urbanisation en Afrique: un essai d'analyse mésodynamique en termes de filières. ● Sudrie O.  : Dépendance alimentaire et urbanisation en Afrique sub-saharienne: une relation controversée.

2 - Ville campagne : les liaisons dangereuses : ● Flouriot J. : Zaire, l'approvisionnement des centres urbains. La dépendance extérieure de Lubumbashi et des centres miniers du Shaba méridional. ● Pain M. : Le mais à Lubumbashi: une production de spéculation. ● Chaleard J.L. : Les agriculteurs face au ravitaillement urbain en région de plantations: l'exemple du département d'Agboville. ● Franqueville A. : L'offre paysanne en produits vivriers dans le sud-Cameroun. ● Wertheimer M. : Les villes secondaires en Afrique: leur rôle et leurs fonctions dans le développement régional.

3 - Les manières de table : ● Réquier-Desjardins D. : Urbanisation et évolution des modèles alimentaires: l'exemple de la Côte d'lvoire. ● O'Déyé M. & Bricas N.  : A propos de l'évolution des styles alimentaires in Dakar. ● Lallemant M. & Senechal J. : Malnutrition, santé et approvisionnement vivrier à Brazzaville.

4 - Les embarras de la circulation : ● Arditi C. : Croissance urbaine et approvisionnement vivrier en Afrique noire. ● Pourcet G. : Le système d'approvisionnement d'Antananarivo en crise.● Peltre-Wurlz J. : Le ravitaillement en riz à Madagascar de 1974 à 1984. Le cas d'Antananarivo. ● Godard X. : Quel est le rôle des transports dans la couverture des besoins alimentaires des villes. Premières réflexions partielles. ● O'Déyé M. & N'Dione E.S. : Les relations ville/campagne intrafamiliales. Le cas de Dakar.

5 - L'éléphant et la termite : ● Treillon R. & Gattegno I. : Canettes contre calebasses, ou une comparaison des filières bière industrielle et bière traditionnelle au Burkina. ● Bricas N. & Muchnik J. : Technologies autochtones et artisanat alimentaire urbain (Dakar, Cotonou, Brazzaville, Lagos). ●  Bisiliat J. : Choix technologiques, emplois du temps, travail féminin: les femmes seraient-elles partie prenante dans l'indépendance alimentaire.

6 - L'espace du dedans : ● Frelin C., Nam Tran Nguyen Trong : Politiques alimentaires et stratégies internationales. Quelques éléments d'analyse sur le cas de I'Afrique sub-saharienne. ● Igue J.O. : Impact du commerce frontalier sur l'approvisionnement des villes en produits alimentaires de base (Ghana, Bénin, Togo, Niger, Nigéria). ● Egg J. : Crise financière et dépendance alimentaire: réflexions à partir du cas du Nigéria. ● Labonne M. : L'autosuffisance alimentaire en question. ● Coussy J. : Couts et conflits d'une politique d'autosuffisance alimentaire en période d'urbanisation rapide.

● Synthèse des débats par S. Quiers-Valette. ● Bibliographie

Index


Il semble que vous naviguiez depuis un appareil de type 'bureau'

Tester plus en détail