Cirad

Laurent Thuriès

Affectation

   
   

Discipline et activités

Adresse

Tél/Fax/Mail

Fonction détaillée

  Chercheur CIRAD

 

Domaines de compétences et expertise

Matière organique, recyclage, fertilisation des cultures, valorisation des ressources naturelles, modélisation, normalisation

Recyclage des sous produits des agro-industries

Impact des apports de matières organiques sur les sols et suivi de cet impact sur les activités microbiennes (incubations en conditions contrôlées)

Valorisation des ressources naturelles locales pour une fertilisation raisonnée des cultures.

Caractérisation et modélisation des transformations des matières organiques

Revues d'articles pour des journeaux scientifiques (Soil Biology & Biochemistry, Bioresourece Technology, Journal of Environmental Quality) 

Expérience de travail en relation avec l’industrie et le monde agricole

    En parallèle à mes travaux de recherche, j'ai participé en tant qu'ingénieur R&D (1996-1999) puis Chargé de Recherche (depuis 2000) à la mise en place et au suivi de dispositifs expérimentaux aussi bien dans l'entreprise (pilote de compostage) que sur le terrain (essais agronomiques) en collaboration avec des instituts (INRA, IRD, CIRAD), chambres d'agriculture et organismes professionnels (ex. CivamBioLR, CTIFL...). J'ai donc de nombreux contacts avec le milieu agricole, à l'interface des milieux industriels et de la recherche.

Expérience de travail en terme de normalisation

 Mes compétences dans les domaines des sciences du sol en relation avec la gestion des déchets organiques ont été mises à profit au sein de la commission de normalisation "Amendements organiques et supports de culture" du Bureau de Normalisation des Supports de Culture et des Amendements Organiques (BNSCAO). En effet, pour le compte de l'AFNOR (Association Française de Normalisation), je participe en tant qu'expert à trois groupes de travail chargés d'élaborer des textes normatifs sur les mesures au laboratoire des cinétiques de minéralisation du carbone et de l'azote, sur les mesures de laboratoire des caractéristiques biochimiques des amendements organiques et l'utilisation d'indices de maturité des composts. Les activités du BNSCAO étant reprises par l'AFNOR à partir de Février 2003, mon expertise est valorisée au sein du nouveau groupe de travail U44E " Caractérisation de la matière organique " qui doit officiellement :

1.      Mettre au point un protocole de fractionnement et d'estimation du potentiel de ‘stabilité biologique' de la matière organique

2.      Etablir un protocole de mesure de la cinétique de minéralisation de l'azote et du carbone

3.      Etablir un guide d'application de ces deux protocoles

4.      Définir des indicateurs de la maturité de la matière organique.

Les points 1) et 2) sont publiés sous forme de normes expérimentales (XP U44-162 et XP U44-163). 

Expérience de la recherche

Thèse CIFRE 1996-1999 Phalippou-Frayssinet SAS, ENSA-Montpellier-IRD

Post-doctorat 2000-2001

Chargé de Recherche de l'entreprise Phalippou-Frayssinet SAS, en accueil au CIRAD au sein de l'UPR Risque Environnemental Lié au Recyclage, de 2000 à 2007

Chercheur CIRAD depuis 2007

Expérience de recherche en terrain expérimental

Suivi de parcelles en maraîchage en Agriculture Biologique

Expérience de recherche en laboratoire

Mises au point méthodologiques pour la caractérisation des matières organiques issues de l'industrie agro-alimentaire ou des matières organiques des sols cultivés. 

Modélisation

L’objectif initial de la recherche consistait à prévoir la dynamique de la décomposition à moyen terme (6 mois en laboratoire) d'apports organiques à l'aide d'une caractérisation biochimique initiale de ces apports.

A) Modélisation des cinétiques de minéralisation de C et N

Sept modèles ont été testés quant à leur aptitude à décrire les cinétiques de minéralisation du carbone. Deux modèles ont été retenus (à deux et à trois compartiments) et une variante simplificatrice a été proposée (Thuriès et al., 2001a).

 B) Prédiction des paramètres des cinétiques à l’aide de la composition biochimique initiale

 Les paramètres des modèles retenus ont pu être mis en relation avec les caractéristiques chimiques et biochimiques des apports organiques (profil biochimique en fractions) (Thuriès et al., 2001b). Cela a permis d'élaborer un outil d'aide à la conception de nouveaux fertilisants organiques, et un outil de gestion du compostage. Le couplage d'un modèle azote au modèle carbone retenu (TAO) permet de simuler avec succès les cinétiques de minéralisation de l'azote des apports étudiés (Pansu & Thuriès, 2003 ; Pansu et al., 2003) dans nos sols tests. 


Développement de bases de données NIRS (SPIR)

 Caractérisation des matières organiques dont Spectroscopie Proche Infra-Rouge (SPIR)

Depuis 2001, en collaboration avec le CIRAD-EMVT et le CIRAD-CP, je développe une base de données SPIR (Spectroscopie Proche Infra-Rouge) spécifique aux apports organiques. Cette technique permet des dosages ‘rapides’ et non destructifs de différents constituants organiques. L’analyse des caractéristiques biochimiques de résidus de culture par SPIR se développe, mais à ce jour, je suis précurseur de son application à l’étude des caractéristiques des fertilisants organiques et de leur devenir dans les sols (Thuriès et al., 2005 a-b-c ; Thuriès et al., 2006 a-b).

 

Domaines d'intervention géographique

Les utilisateurs des fertilisants organiques Phalippou-Frayssinet SAS sont répartis essentiellement dans les régions de cultures spécialisées (viticulture, arboriculture, maraîchage) en France (métropole et DOM avec La Réunion et La Martinique), en Europe (Espagne, Italie, Suisse, Pologne) et en Afrique du Nord (Maroc, Algérie). Ce sont donc mes zones d'intervention naturelles, complétées par des zones issues de chantiers du CIRAD ou de l'IRD (Afrique de l'Ouest, Madagascar, Brésil, Vietnam).

Activités d'enseignement et de formation

Au sein de l'entreprise Phalippou-Frayssinet SAS:

Enseignements sous forme de ‘formation matière organique du sol et fertilisants organiques’. Le public est représenté par des lycéens de l’enseignement agricole, des élèves ingénieurs agronomes, des prescripteurs (chambres d’agriculture…), et dans une large majorité par des groupes d’agriculteurs (80% viticulteurs ; 15% arboriculteurs ; 5% maraîchers), l’entreprise dans laquelle je travaille ayant le statut d’organisme formateur. Cela représente un ensemble d'environ 15 interventions “ matière organique ” de 4 heures et 1-2 ateliers de formation “ matière organique ”, chacun repartis sur deux journées entières. Sont abordés “ Constitution et fonctionnement des sols ” (fertilisants organiques et minéraux ; propriétés physiques, chimiques et biologiques des sols), “ Gestion du statut organique des sols ”, “ Normalisation, indicateurs de qualité et procédés de fabrication industrielle de fertilisants organiques ”.

Au sein de l'UPR Risque Environnemental Lié au Recyclage: 

Séminaire de formation sur une semaine en Octobre 2006 : "Impact agronomique et environnemental de la gestion des matières organiques. Application aux pays de Sud", dont environ 7 heures de cours, 4 heures de TD et une journée de visite de terrain animée par mes soins. Le public concerné était représenté par des chercheurs du CIRAD en expatriation et des chercheurs des Pays du Sud devant être à l'avenir des personnes relais pour des formations régionales ou nationales (formation de formateurs).

A  l'Agro Montpellier:

Formation 3ème année d'Ingénieur Agronome, module Gestion du carbone et de la Biologie des Sols (resp. B Brunel). Mes interventions sont centrées sur “ Normalisation, indicateurs de qualité et procédés de fabrication industrielle de fertilisants organiques ”, avec un TD d'utilisation de modèles pour la prédiction des transformations des fertilisants organiques (les futurs prescripteurs doivent formuler un conseil d'utilisation argumenté à l'issue de la séance).

 

Participation aux Projets

 


Liste CIRAD des publications de Laurent Thuriès

Il semble que vous naviguiez depuis un appareil de type 'bureau'

Tester plus en détail